La bonne question en ce début d'année, elle est posée par Slate.fr:

Pourquoi les intellectuels ne croient pas en Dieu ?

Devons-nous croire en Dieu? Non, pour la plupart des professeurs de philosophie des grandes universités. Selon une étude menée dans 99 universités anglo-saxonnes, seulement 14% des philosophes interrogés ont la foi. Et la situation est encore plus nette pour les scientifiques. Les membres de l’Académie nationale des sciences des Etats-Unis sontseulement 7% à avoir une croyance religieuse! Surprenant dans un pays où il existe encore sept Etats où vous ne pouvez occuper une fonction officielle si vous n’êtes pas croyant !

Il y a trois siècles, la croyance en Dieu était universelle y compris parmi les savants et les instruits. Tout cela a changé à la suite du développement de la science moderne et de la capacité de l’homme à dominer et comprendre la nature par l’usage de la raison. Les croyances et autres révélations et doctrines religieuses sont aujourd’hui considérées par une majorité de grands intellectuels comme des légendes pour enfants et des créations humaines afin de conforter des pouvoirs eux-aussi très humains.

La suite est à lire ici http://www.slate.fr/story/96361/pourquoi-intellectuels-croient-pas-dieu

Et la question que nous nous posons donc légitimement est la suivante : Faut-il être con comme un balai pour croire en Dieu ?

3-20

- Je sais pas les Cafards mais en tout cas mon balai me fait souvent monter au 7ème ciel !