Le festival de la BD d’Angoulême à rendu hommage à Charlie Hebdo en leur remettant un grand prix spécial en hommage aux dessinateurs assassinés et pour la liberté d'expression.

ang1

Ce prix spécial à été remis à Jean Christophe MENU, mandaté par l'équipe restante et pressenti pour reprendre le poste de Charb à la direction de Charlie.

Dans son discours, la douleur et la tristesse est remplacée par la colère. Il revient sur les « JE SUIS CHARLIE » et dézingue au passage le maire d'Angoulême.

Le lien de l'enregistrement de son discours sur France Inter.

http://www.franceinter.fr/player/export-inline?content=1042907

Couillu le discours il mâche pas ses mots, lui est un vrai Charlie !

ang2

 

 

 

 

ang3

 

Jean Christophe Menu, auteur de BD, fondateur de la maison d'édition l'Association, et président de l'association des amis de Charlie.

 

 Dans le reste de l'actu du festival, le fauve d'or du meilleur album de BD à été décerné à Riad Sattouf pour son album « L'arabe du futur : une jeunesse au Moyen_Orient (1978-1984) », dont la quatrième de couverture dit que ce livre raconte l’histoire vraie d'un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d'Hafrez Al-Assad.

 

Une prochaine critique le livre qu est sur ma table de nuit (kado de noël). Mais avant, je termine un manga « Quartier lointain » (déjà récompensé à Angoulême en 2003) du japonais Jiro Taniguchi qui à été honoré lui aussi à travers une rétrospective de son œuvre.

 

 KuBBy plongé dans la BD et qui se remet mal de la perte des dessineux de Charlie