Entendu récemment sur FIP le suédois Bror Gunnar Jansson, voix rocailleuse à la Tom Wait, guitare et percussions rudimentaires, nous emmène plus dans le bayou que dans les pays du nord.

 Un homme-orchestre en chaussettes, seul sur son tabouret, la valise de sa guitare servant de grosse caisse, une caisse claire et une guitare, il n’en faut pas plus pour ce bluesman venu du froid.

 

Avec un nom à coucher dehors, le suédois nous donne envie d’aller faire un tour en Scandinavie.

- Au fait KuBBy, ça viens d’où cette expression "nom à coucher dehors" ?

- Hé bien ami cafard, cette expression vient du moyen-âge , en ces temps, les routes n’étaient pas sûres et les brigands très nombreux. Les aubergistes étant méfiants, à la nuit tombée pour entrer dans une auberge il fallait annoncer son nom, et celui qui n’avait pas un patronyme de bon « chrétien » devait passer son chemin et aller dormir ailleurs (merci à expression.fr)

Et merci KuBBy !