Chopé sur le site des Echos.fr

Bouygues1

entrons un peu plus dans les détails :

Le groupe, ainsi que quatre autres sociétés, ont été condamnés pour avoir eu recours à des employés considérés comme des travailleurs clandestins entre 2008 et 2012, sur le chantier de l’EPR de Flamanville.

Petite précision supplémentaire : Le tour de passe-passe signé Bouygues concerne 460 ouvriers polonais et roumains.

Franchement, je sais pas ce que vous en pensez mais c'est pas cher payé. Ca fait même 54,34€ par clandestin sur 5 ans. Ce qui nous fait au final 10,86€ par tête de pipe.

Pour finir et selon la CGT, l'Etat serait en droit de réclamer entre 10 et 12 millions de cotisations sociales.

A suivre ...

Et notre petit jeu ...

chantier-bouygues-construction

Un ouvrier en règle est caché dans le paysage. Saurez-vous le découvrir ?