Le genre de news qui ne peut pas nous échapper et signée 20 Minutes

plug

Résumé de l'affaire :

Adepte des plaisirs solitaires, le jeune homme a pensé agrémenter ses petits rendez-vous avec lui-même de quelques « accessoires ». N’assumant visiblement pas ses envies, il a préféré voler les deux sex toys qui lui faisaient de l’œil en les planquant dans son short plutôt que de passer à la caisse, rapporte The smoking gun. Problème : les caméras de surveillance n’ont rien perdu de la scène et les deux objets, un plug anal et un vagin artificiel, munis d’un antivol, ont fait retentir l’alarme du sex-shop dès qu’il a tenté de sortir.

« Masters a finalement expliqué qu’il avait suffisamment d’argent sur lui au moment des faits, mais qu’il était trop embarrassé pour payer parce qu’il s’agissait de sex toys », a déclaré un policier.

Et le conseil final du journaleux de 20 Minutes : La prochaine fois Christopher, fais tes achats en ligne.

Obélisque

Aux dernières nouvelles, l'obélisque de la place de la Concorde est toujours à sa place.