Tous unis chez les Républicains. Et tous derrière Fillon. Tous...ou presque

balkany

 

explication de cette colère :

L'investiture donnée ce mercredi par Les Républicainsà l'opposant local et conseiller départemental (DVD) Arnaud de Courson pour les législatives ne passe pas du tout du côté de la mairie de Levallois (Hauts-de-Seine) et du député sortant Patrick Balkany. «Les élus LR de la majorité municipale ont décidé de former un recours devant la commission nationale d'investiture. Et de suspendre leurs cotisations mensuelles au parti», explique l'intéressé.

 Du côté des militants, ça gronde également : la campagne pour François Fillon est suspendue, et les affiches du candidat à la présidentielle ont même été retirées de la permanence du député ! «Je n'accepte pas la désignation de monsieur je ne sais plus son nom», tacle Patrick Balkany. Car ce dernier avait choisi son dauphin, François-Xavier Bieuville, adjoint en charge de l'évaluation des politiques publiques. «D'une part, je n'ai jamais été entendu par la commission, ce qui est contraire aux règles, et d'autre part il est inacceptable d'investir un candidat qui n'appartient pas au parti», gronde le parlementaire.

 Le maire de Levallois conteste également la légitimité de cette investiture, accordée en pleine tempête autour du candidat à la présidentielle. «Nous n'avons pas l'intention de nous laisser faire. Cette investiture est un déni de justice», s'emporte-t-il. 

648x415_isabelle-balkany-mari-maire-levallois-patrick-balkany-2011-a-nanterre

 

- Et si nos mains ne suffisent pas, on les arrachera avec les dents ces putains d'affiches !

Ben oui ! Faut pas les chercher les Balkany !