Un billet qui, je le sais va créer la polémique

Mahomet en bref - Le Coq des Bruyères

26 septembre 1988 : parution du roman The Satanic Verses (Les Versets sataniques) de Salman Rushdie. Aussitôt, le livre est interdit en Inde, en Afrique du Sud, au Pakistan, en Arabie saoudite, etc. 14 janvier 1989 : en Angleterre, un millier de musulmans se réunissent devant la mairie de Bradford pour brûler des exemplaires du livre.

http://coqdesbruyeres.fr

Les Caphys et Dieu ça fait deux et peu importe comment on appelle ce gus qui est sensé gérer nos destinées. Simplement, qu'une religion puisse influer, le plus souvent pour le pire, sur les vies de centaines de millions voire des milliards de gens, je trouve ça insupportable. En ce moment, c'est l'islam qui déguste. En d'autres temps, les autres religions du Livre ont aussi causé moults ravages. A lire ci-dessous, le sieur Onfray qui règle ses comptes et de belle manière avec toutes ces "fariboles"

bm_11518_aj_m_654

 

« Les trois monothéismes, animés par une même pulsion de mort généalogique, partagent une série de mépris identiques : haine de la raison et de l'intelligence ; haine de la liberté ; haine de tous les livres au nom d'un seul ; haine de la vie ; haine de la sexualité, des femmes et du plaisir ; haine du féminin ; haine des corps, des désirs, des pulsions. En lieu et place et de tout cela, judaïsme, christianisme et islam défendent : la foi et la croyance, l'obéissance et la soumission, le goût de la mort et la passion de l'au-delà, l'ange asexué et la chasteté, la virginité et la fidélité monogamique, l'épouse et la mère, l'âme et l'esprit. Autant dire la vie crucifiée et le néant célébré... 

Fermez les guillemets, tout est dit ou presque...

diable

 

- Et vous les Caphys, avec ce billet là vous allez finir chez nous !

- Ben du coup El Diablo, quand on voit ça...

feu2

- ça ne nous dérange pas des masses !