Il n'y a pas que des fachos et des aigris sur Twitter. Y en a qui ont aussi de l'humour

pauvres

 

Au revoir les pauvres !