Au secours !

fange

 

la suite puante ici :

Quand Paris étouffait sous la fange

Si vous ne supportez pas la saleté des rues parisiennes, dites-vous que les artères d'aujourd'hui feraient pâlir d'envie nos ancêtres des XVIIe et XVIIIe siècles... Dans La Civilisation des odeurs (éd. Tallandier), qui ressort en format Texto ce mois-ci, l'historien Robert Muchembled nous dresse un portrait quasi apocalyptique de la capitale française, étouffant sous les déjections diverses et variées, exhalant des odeurs plus épouvantables les unes que les autres...

https://www.lepoint.fr

 et évidemment j'ai repensé de suite à ce super bouquin :

9782253044901-001-T

 

kAAZj3r0UXzMNTC8w6dK0jf6lr8

 Et de quoi ils se plaignent ces gueux ? La douche est gratuite !