On connait Camus l'écrivain mais pas ce triste sire

camus

 

Slate nous brosse le "portrait" de cette droite extrême et de cette fumeuse théorie du grand remplacement

Renaud Camus, les idées derrière les balles de l'attentat de Christchurch

Temps de lecture: 12 min En août 2017, lorsque les nationalistes blancs se sont réunis à Charlottesville (Virginie, États-Unis), peu d'entre eux connaissaient l'origine des chants qu'ils scandaient ("Ils ne nous remplaceront pas", "les juifs ne nous remplaceront pas").

https://www.slate.fr

 

4bhk71abb22d0d1s8k_800C450

- C'est presque fait, faut juste qu'on arrive jusqu'au rivage...

et en des temps pas si anciens on pendait les noirs. D'où ces étranges fruits évoqués dans cette chanson

Southern trees bear strange fruit
Les arbres du Sud portent un fruit étrange
Blood on the leaves and blood on the root
Du sang sur leurs feuilles et du sang sur leurs racines
Black bodies swinging in the southern breeze
Des corps noirs qui se balancent dans la brise du Sud
Strange fruit hanging from poplar trees
Un fruit étrange suspendu aux peupliers

Pastoral scene of the gallant South
Scène pastorale du vaillant Sud

The bulging eyes and the twisted mouth
Les yeux révulsés et la bouche déformée
Scent of magnolia sweet and fresh
Le parfum des magnolias doux et printannier
Then the sudden smell of burning flesh
Puis l'odeur soudaine de la chair qui brûle

Here is a fruit for the crows to pluck
Voici un fruit que les corbeaux picorent
For the rain to gather, for the wind to suck
Que la pluie fait pousser, que le vent assèche
For the sun to ripe, to the tree to drop
Que le soleil fait mûrir, que l'arbre fait tomber
Here is a strange and bitter crop !
Voici une bien étrange et amère récolte !

 et un p'tit coup d'humour en plus avec Sophia ARAM qui officie sur Inter

aram

Le grand remplacement on vous dit !